Skema United : Lord Henry Watches, la classe à l’anglaise

Après quelques mois à New York et 2 ans à Paris à développer une start-up de e-commerce, David a décidé de retourner dans sa ville natale à Cannes pour créer son propre projet « Lord Henry Watches ».

1.Pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour, je m’appelle David Blat et suis de la promo PGE de 2012. J’ai étudié sur les campus de Sophia Antipolis et de Suzhou, et ai suivi une spécialité Luxury & Fashion Management en dernière année de cursus. Après avoir effectué différents stages lors de mon parcours à SKEMA, notamment un en Marketing qui m’a permis de vivre 6 mois à NYC aux USA, j’ai déménagé à Paris après mon diplôme ; j’y ai rejoint un ami de l’ESCP qui venait de lever des fonds pour créer sa start-up (un pure-player de l’épicerie fine en ligne), et l’ai aidé à la créer puis à la développer pendant près de deux ans. Je suis ensuite retourné m’installer dans ma ville natale de Cannes pour y créer mon projet Lord Henry Watches.

cloud image



2.Pouvez-vous nous raconter l’histoire de Lord Henry ? Comment avez-vous eu l’idée ? Avez-vous commencé à la créer pendant votre cursus ou après votre diplomation ?

J’ai créé ma marque quelques petites années après ma sortie d’école, même si l’envie d’entreprendre m’a toujours animé je ne savais pas dans quel domaine me lancer, travailler sur la création / le développement d’une start-up à Paris a confirmé cette envie. Quant à « la montre », j’ai toujours été attiré par cet objet ainsi que par la mode en général, et mon intérêt pour ces secteurs s’est accru lors de ma dernière année à SKEMA, ou plusieurs professionnels de l’horlogerie et la bijouterie sont intervenus ; je crois que c’est à ce moment que j’ai commencé à réfléchir à mon projet de « Fashion Watches », qui s’est concrétisé un peu plus tard.

Créer une marque sur un marché aussi compétitif n’est pas aisé, c’est pourquoi j’ai voulu proposer un excellent rapport qualité/prix en vendant mon produit directement au consommateur, sans intermédiaire. Cela m’a permis de maintenir un prix compétitif pour une montre Made in France fabriquée dans des matériaux utilisés dans l’industrie du luxe (acier inoxydable, verre saphir etc.). Venant du Marketing, la marque créée devait aussi être authentique et inspirante, avec le nom et le concept original de « Lord Henry » (plusieurs montres en une seule) j’ai souhaité rendre hommage à Cannes et à la Côte d’Azur, d’où je viens.

cloud image


3. Quelles sont vos perspectives futures ? Quels sont vos challenges et projets pour les années à venir ?

Créer une marque en partant de zéro avec peu de moyen est un challenge aussi passionnant que difficile, les premières productions se sont vendues quasi-exclusivement de façon organique, ce qui est un excellent indicateur ; à 100% de mon temps sur le projet depuis peu, je commence aujourd’hui à développer des projets intéressants en B2B, tout en continuant de faire connaître au plus grand nombre, à travers ma collection, la très inspirante histoire vraie de ce Lord britannique qui s’installait sur la Côte d’Azur en 1834.


4. Un souvenir de la vie à SKEMA pendant votre cursus ?

De loin le meilleur souvenir est le semestre passé sur le campus de Suzhou, mes amis et moi étions il me semble la première promotion à y réaliser le premier semestre de la seconde année du programme PGE ; nous étions donc une promo « familiale » d’une quarantaine de personnes, l’ambiance entre nous ainsi qu’avec le staff SKEMA sur place était sans égale. Découvrir ce pays extraordinaire dans de telles conditions est un merveilleux souvenir impérissable.


cloud image


5. SKEMA, une grande famille ?

Je crois que l’on ne se rend vraiment compte qu’à posteriori de l’importance des liens tissés pendant son cursus en école, certains camarades de TD sont devenus mes meilleurs amis et j’ai gardé contact avec plusieurs enseignants avec qui je prends plaisir à échanger. SKEMA est effectivement une grande famille qui peut se tourner vers nous et vers qui on peut se tourner ; on prend aussi beaucoup de plaisir à venir découvrir nos nouveaux « cousins éloignés » lors des évènements alumni !


6. Pourquoi soutenez-vous SKEMA United ?

Appréciant énormément le fait de rencontrer de nouvelles personnes, je prends toujours le temps de participer aux évènements pour lesquels l’école m’approche, que cela soit pour venir parler de mon - jeune parcours aux étudiants ou participer à ce beau projet qu’est SKEMA United. C’est une excellente chose que des bourses puissent être distribuées à celles et ceux qui n’ont pas accès au financement / au crédit pour effectuer ce cursus qui changerai sans aucune doute leur vie, et je suis très content de participer à mon modeste niveau.

cloud image



7. Pour finir, un mot/conseil(s) pour les participants de SKEMA United ?

La plus grande barrière que l’on a généralement pour s’engager dans une activité sportive est la motivation, grâce à SKEMA UNITED il n’y a cette fois-ci plus d’excuse ; l’exercice physique nous fera du bien et servira une très bonne cause, alors bon courage à tout le monde et félicitations par avance aux futur(e)s boursier(e)s !

Si une montre Lord Henry intéresse les participants j’ai également activé le code SKEMAUNITED pour une remise de 15 euros sur www.lordhenrywatches.com

PartagezPartagez