Skema United : L’eau Vive, le partenaire bio managé par Vincent Miguel !

L’Eau Vive, c’est l’entreprise pionnière du Bio en magasin, dont Vincent Miguel, dirige l’un des nouveaux magasins dans la région grenobloise.

1.    Pouvez-vous vous présenter?

Je m’appelle Vincent, j’ai 33 ans, je suis un ancien sportif de haut niveau dans le cyclisme et je suis diplômé de l’école en 2012. Après 6 ans dans le conseil en stratégie au sein du Cabinet KPMG, j’ai décidé de monter mon propre projet entrepreneurial : WOMENLAB, une plateforme de distribution d’articles de sport 100% féminins, un concept unique en France et en Europe.

Malgré le bon développement de la startup et l’intérêt d’investisseurs pour lever des fonds, j’ai fait le choix de stopper ce projet pour des raisons écologiques et éthiques. Je souhaitais m’investir en faveur de l’environnement et la santé. J’ai donc naturellement fait le choix de porter un nouveau projet entrepreneurial dans le domaine du Bio. Je suis aujourd’hui directeur d’un magasin Bio qui vient d’ouvrir il y a quelques mois dans le secteur de Grenoble.

cloud image


2.    Pouvez-vous nous raconter l’histoire de l’Eau Vive dont vous dirigez aujourd’hui un des 70 magasins ?

L’Eau Vive est un groupe familial dont le siège est basé proche de Grenoble. L’entreprise est une pionnière de la Bio. Le premier magasin a ouvert en 1979 et le fournil est né peu de temps après, en 1984. Depuis ce jour, nous avons la double casquette : distributeur de produits Bio et boulanger (pains et viennoiseries Bio). Notre Président, Monsieur Didier Cotte, a repris l’entreprise dans les années 2000 et a étendu le réseau notamment par le biais de la Franchise. Nous comptons aujourd’hui environ 70 magasins partout en France.

Quelles sont vos perspectives futures ? Quels sont vos challenges et projets pour les années à venir ?

cloud image

Mon principal challenge va être d’assurer le développement du magasin dans les prochaines années. Le magasin a ouvert il y a environ 10 mois, nous ne sommes que dans les premières phases de lancement de l’activité. Il reste encore un bon nombre de sujets à travailler : commerciaux, managériaux et de gestion.

cloud image


3.    Un souvenir de la vie à SKEMA pendant votre cursus ?

Retenir un souvenir serait difficile, c’est un tout : il y a eu le campus de Sophia Antipolis pendant 4 mois lors du Master 1. Même si nous avons beaucoup travaillé, étudier pendant ces quelques mois dans ce cadre fut vraiment agréable. Puis il y a eu l’alternance en Master 2 sur le campus de Paris, avec une promotion restreinte mais soudée, ce fut une excellente année.


4.    SKEMA une grande famille ?

En effet, entre l’association Lead Guide (dont je faisais partie lors de mes quelques mois sur le campus de Sophia Antipolis) et l’association des anciens de l’école, j’ai toujours retrouvé cet esprit d’appartenance à notre école. Et quand on connait le nombre d’étudiants et de diplômés de SKEMA, effectivement, il s’agit bien là d’une très grande famille, étendue dans le monde entier.


5.    Pourquoi soutenez-vous SKEMA United ?

Depuis mes premiers jours à SKEMA, j’ai toujours été en lien avec l’association des Alumni de l’école. Quand Marielle m’a parlé de ce projet, j’y est tout de suite adhéré. Je trouve l’idée excellente de conjuguer le sport et une cause caritative. De plus, l’Eau Vive s’inscrit parfaitement dans cette démarche en tant que partenaire innovant pour le bien-être et la santé de ses clients avec des produits bio et respectueux de l’environnement. Enfin, tout est organisé pour les participants, nous avons simplement à transpirer pour rapporter de l’argent à une association. Nous n’avons pas d’excuses !


6.    Pour finir, un mot/conseil(s) pour les participants de SKEMA United ?

Ce challenge est une chance pour nous tous. Nous avons l’opportunité de pouvoir faire du sport pour une bonne cause alors profitez-en et prenez du plaisir tout en prenant soin de notre belle planète, évidemment !

PartagezPartagez